Confier le futur de Danone à nos employés pour changer la donne

Bertrand Austruy, Directeur Général Ressources Humaines et Secrétaire Général, nous explique comment Danone confie le futur à ses 100 000 collaborateurs à travers le monde.

En juin, Danone a organisé trois événements mondiaux à l’attention de ses employés. Peu d’entreprises internationales de cette taille font autant d’efforts pour engager et responsabiliser leurs collaborateurs. Pourquoi est-ce si important à vos yeux ?

Les salariés attendent désormais beaucoup plus de leur entreprise. Au-delà des produits et services proposés, ils s’attachent à la contribution qu’ils peuvent apporter à la société. Cette vérité est loin d’être nouvelle pour nous. Chez Danone, nous cherchons depuis toujours à promouvoir un environnement de travail multiculturel et international qui ait du sens pour nos milliers d’employés. Tout ceci ne peut se faire que grâce au talent et à l’énergie des Danoners, qui désirent ardemment inventer l’avenir ensemble et changer la donne.

Afin de favoriser cet état d’esprit, nous organisons régulièrement des événements ambitieux visant à promouvoir des valeurs fédératrices et faire de la vision de notre entreprise une réalité.

Prenons l’exemple de la Danoners World Cup, créée en 1997.  Ce tournoi de football interne se tient tous les deux ans et rassemble hommes et femmes du monde entier pendant trois jours. Cette compétition constitue une occasion formidable et inspirante de construire et renforcer les liens entre collègues en dehors du lieu de travail, en promouvant l’esprit d’équipe et l’émulation positive.

Nous pensons sincèrement que nous pouvons créer une énergie collective et favoriser la pensée positive en célébrant les succès collectifs et individuels, et en apprenant de nos déceptions pour en tirer le meilleur. Cela change des visioconférences tout en encourageant nos employés à être actifs, prendre soin de leur santé et faire du sport !

De quelle manière capitalisez-vous sur ces événements pour transmettre les valeurs et la vision de l’entreprise ?

Nos salariés et nos équipes à travers le monde souhaitent jouer un rôle actif dans leurs communautés. C’est dans ce cadre que nous avons créé il y a deux ans le Volunteering Month (Mois du Volontariat). C’est une façon tangible de vivre notre vision « One Planet. One Health » et de se l’approprier pleinement. Cette année, nos salariés se sont, par exemple, investis dans du mécénat de compétences, en participant à des workshops avec des organismes tels que Siel Bleu, une ONG partenaire du  fonds Danone Ecosystème qui développe des solutions de santé préventives pour les personnes âgées via la pratique d'exercices physiques, ou Programme Malin, une association française soutenue par Danone Communities qui aide les familles modestes à avoir une alimentation équilibrée. Ils sont également allés nettoyer des plages, cultiver des jardins urbains et ont participé à des courses à pied dans le but de lever des fonds pour de nobles causes, afin de changer les choses autour d’eux. Volunteering Month est à mon sens un formidable levier d’engagement qui est bénéfique aussi bien pour les salariés que pour les communautés locales.

De la même façon, le Danone Day, que nous organisons depuis quatre ans déjà, incite tous les Danoners à devenir acteurs de la vision de notre entreprise. Chaque année, le temps d’une journée, c’est l’occasion pour nos collaborateurs du monde entier de se retrouver dans un cadre convivial et de se pencher ensemble sur les objectifs futurs. Nous profitons de ce jour spécial pour faire une pause et prendre le temps de célébrer fièrement les réussites de l’année qui vient de s’écouler, que ce soit au niveau global ou local.

Lors de l’édition 2018, nous avons, en outre, affirmé en interne notre engagement pour nos objectifs 2030 et mis un coup de projecteur sur notre nouveau programme One Person, One Voice, One Share, « Une personne, une voix, une action ».

Pouvez-vous nous en dire plus sur ce programme « Une personne, une voix, une action » ? Comment comptez-vous le mettre en œuvre et quels sont les principaux objectifs de cette initiative très innovante ?

Avec « Une personne, une voix, une action », nous entrons dans une toute nouvelle dimension : il s’agit de façonner un cadre de gouvernance réellement innovant, à l’échelle mondiale. À mon avis, le lancement de cette initiative restera une étape clé dans l’histoire de Danone. Cette perspective m’enthousiasme énormément, même si le déploiement d’un projet aussi ambitieux s’accompagne d’une grande responsabilité.

Ce programme novateur découle de notre conviction que chaque Danoner joue un rôle crucial au sein de l’entreprise et auprès des communautés locales. Nous croyons sincèrement qu’ensemble, nous pouvons être un catalyseur du changement. C’est pourquoi il était si important pour nous de trouver des moyens concrets permettant à chacun de nos collaborateurs de s’approprier la feuille de route et les objectifs de l’entreprise, afin de créer ensemble un nouvel avenir.

Premièrement, « Une personne, une voix » fournira à l’ensemble de nos employés l’opportunité de prendre activement part à la définition des feuilles de route pour donner vie à nos objectifs 2030. Concrètement, les Danoners disposeront d’une plateforme interne qui leur permettra d’apprendre et de partager ; ils seront également consultés au sujet d’un certain nombre de questions pragmatiques et invités à discuter de leur activité au niveau local, afin de co-créer notre agenda stratégique.

Par ailleurs, nous allons renforcer l’état d’esprit de co-actionnaire de chaque employé grâce à « Une personne, une action ». D’ici l’année prochaine, chacun et chacune d’entre eux recevra une action Danone, assortie d’un mécanisme d’intéressement lié au dividende.

Nous sommes convaincus que le programme « Une personne, une voix, une action » créera une dynamique très positive en donnant à l’ensemble de nos employés le statut de salarié actionnaire, ce qui est la meilleure façon de faire converger les intérêts de tous dans une perspective de long terme.