La gestion de l'eau

Une nourriture saine dépend de la qualité de l’eau, et de ce fait, de la gestion de ce bien précieux par les hommes.

Alors que le problème de la sécurité de l’eau continuer de grandir dans les communautés à travers le monde, notre stratégie globale est aussi localisée que le sont les défis liés à l’eau : nous concentrons nos actions sur les endroits à plus haut risque, en soutenant des solutions adaptées au niveau local à la qualité, à la quantité, et à l’accessibilité de l’eau.

D’après les experts, la demande globale en eau excèdera sa disponibilité de 40% d’ici 2030, et plus de la moitié de la population mondiale se retrouvera alors dans des zones de stress hydrique. Conserver et protéger nos ressources hydriques, c’est un défi global – qui est pourtant fortement localisé : les risques frappent spécifiquement certaines zones, où résident des communautés auxquelles appartient Danone.

Basée sur quatre axes, l’approche de Danone s’enracine dans la recherche de stratégies innovantes et de partenariats à exploiter dans des contextes et des communautés spécifiques.

Notre strategie basée autour de 4 pilliers

Notre gestion de la protection des ressources en eau a débuté il y a vingt ans, à travers notre partenariat majeur avec la Convention Ramsar sur les zones humides en 1998. Aujourd’hui, la stratégie de Danone s’articule autour de quatre grands axes : la protection des écosystèmes, la promotion d’une agriculture durable, les économies d’eau dans nos activités, et la généralisation de l’accès à l’eau potable pour les populations.

Etre efficace dans nos activités

Danone contrôle directement la façon dont l’eau est utilisée dans ses propres activités, ce qui nous permet de mettre en place des objectifs ambitieux. D’ici 2020, nous projetons d’atteindre  les objectifs suivants :

- Augmenter le nombre de nos sites qui ont effectué les évaluations et vérifications des eaux souterraines selon la méthode SPRING développée par Danone et ses partenaires. En 2017, nous avons réussi à vérifier 100% de nos sites Division Eau avec SPRING.

- Diminuer de 60% l’intensité hydraulique dans les usines, avec l’année 2000 comme base de référence (à ce jour, l’objectif est rempli aux deux-tiers) ; et

- Etre à 100% conforme aux Danone Clean Water Standards (Normes Danone pour l’Eau Propre) sur les sites qui procèdent à l’évacuation des eaux usées.

 

En 2017, Danone a commencé à utiliser le Water Risk Filter (Filtre Risque Eau), développé par le WWF (Fonds International pour la Vie Sauvage), afin d’évaluer et d’anticiper les risques liés à notre usage de l’eau, et nous aider à mettre en place des plans d’action adaptés aux contextes locaux.

Protéger les écosystèmes selon le modèle du fonds pour l’eau

Les opérations ne sont que le commencement : Danone met tout en œuvre pour protéger les écosystèmes aquatiques dans les zones où nous opérons, surtout quand il s’agit de zones de stress hydrique. Les Fonds pour l’eau sont des outils que nous utilisons pour mener à bien notre mission. Ces fonds créent des mécanismes de gouvernance et de finance collectives, qui rassemblent les acteurs publics, les ONG, les acteurs de l’industrie et ceux de la société civile autour d’un objectif commun : renforcer la sécurité de l’eau à travers une gestion durable et intégrée du bassin versant. Danone travaille avec The Nature Conservancy (TNC) et des partenaires locaux afin d’implémenter le modèle du fonds pour l’eau dans les zones de stress hydrique, du Mexique à la France, de la Chine à l’Indonésie.

Pasuruan fait partie de l’une de ces zones-là. Blottie sur le littoral Est de Java, en Indonésie, Pasuruan abrite le second plus grand site Danone de production de bouteilles d’eau du pays. La source naturelle qui alimente Pasuruan a perdu 20% de son débit depuis 2007. En réponse à ce problème, Danone, le Fonds pour l’Ecosystème de Danone,TNC, et le Centre International pour la recherche en agroforesterie (ICRAF) se sont joints aux autorités publiques pour mettre en œuvre un Fonds pour l’eau. Ce fonds aide à mutualiser les coûts et renforce la gouvernance chargée de déterminer la meilleure façon de procéder en respectant le contexte local. Ce modèle a accompagné le développement de nouvelles mesures locales, parmi lesquelles la reforestation de certaines zones, et la promotion de techniques d’irrigation économes en eau.

Découvrez d'autres projets sur la gestion des ressources en eaux : Terragr'eau en France ; Fermes durables en Chine.

Soutenir la transformation des petits exploitants, de l’alimentation à la production agricole

L’agriculture est le plus gros consommateur d’eau, responsable de presque 70% de l’usage global de l’eau dans le monde. De plus, l’eau utilisée par l’agriculture rejoint souvent le cycle de l’eau sans avoir été traitée, emportant avec elle les écoulements agricoles. En travaillant avec des agriculteurs, et en particulier avec de petits exploitants, nous pouvons promouvoir des pratiques agricoles adaptées à la conservation de la qualité de l’eau.

Aujourd’hui, la production de lait représente 69% de notre empreinte étendue en eau. A travers des projets comme « Feed the cow » en Afrique du Nord, nous aidons les producteurs laitiers à réduire leur empreinte en eau à travers des solutions efficaces d’alimentation locale des élevages. Notre objectif : travailler à la fois avec de petits exploitants et de plus gros propriétaires fermiers afin de développer des solutions d’alimentation durables pour leurs élevages.

En Indonésie, Danone Aqua travaille à la réduction des risques et à la protection de la zone d’infiltration des eaux autour de son usine de Cianjur, en collaborant avec plus de 700 petits exploitants pour promouvoir l’agriculture biologique. Parce que l’agriculture biologique reste encore un marché de niche, Danone Aqua a créé une nouvelle marque de riz biologique, Orisa, et soutient l’accès au marché à travers son service outlet Aqua Home.

Découvrez d’autres projets innovants développés avec les fermiers (Fraises du Maroc, Wings, Belgique)

Etendre l’accès à l’eau potable à travers l’entreprise sociale

Aujourd’hui, nous aidons à fournir un accès à l’eau potable, aux systèmes sanitaires et à l’hygiène à près d’1 million de bénéficiaires, et ce à travers plusieurs partenariats développés avec des organisations internationales et des ONG comme par exemple water.org.

De plus, grâces aux entreprises sociales soutenues par Danone.Communities, nous offrons l’accès à l’eau potable à 700.000 personnes dans le monde.

Danone.Communities a lancé le modèle du kiosque à eau pour aider les entrepreneurs locaux à vendre de l’eau potable à prix abordable à leurs communautés. Les entreprises de kiosques d’eau fournissent aussi des opportunités économiques, puisqu’elles comptent souvent sur des porteurs individuels qui embouteillent l’eau à une source centrale et livrent au porte à porte.

Par exemple, le projet Jibu, soutenu par Danone.Communities, utilise le modèle du kiosque à eau pour aider les entrepreneurs locaux en Afrique de l’Est à lancer leur propre franchise d’eau potable. A ce jour, le projet a permis le lancement de 195 entreprises, créé plus de 550 emplois, et distribué plus de 45 millions de litres d’eau potable.

Encourager la consommation responsable à travers des marques ambitieuses

Villavicencio, une marque argentine de Danone, se concentre depuis longtemps sur la conservation des forêts et des marais. Pour chaque bouteille achetée, la marque s’engage à sauver 1m2 d’habitat naturel. Grâce à la campagne « Laissez votre marque », 48 millions de mètres carrés dans la forêt du Chaco ont été sauvés de la déforestation et transformés en un parc national de 130,000 hectares, « El Impenetrable », officiellement inauguré l’an dernier. En 2017, Villavicencio est allé encore plus loin, et a renforcé sa collaboration avec la Convention internationale de Ramsar sur les zones humides : la Réserve naturelle de Villavicencio (dont la marque est propriétaire), est le premier site privé à être homologué par la Convention.

En Indonésie, dans la lignée de ses efforts pour renforcer l’accès à l’eau potable, Danone Aqua a signé le Pacte de l’Accès à l’eau potable, aux systèmes sanitaires et à l’hygiène (WASH), piloté par le Conseil mondial des entreprises pour le développement durable (WBCSD). En signant le Pacte, Aqua s’engage à implémenter l’accès au WASH dans ses espaces de travail.

Villa del Sur is a purpose-driven brand from Argentina that works in Water Access Solutions. “Unidos por el Agua Program" is a collaborative and collective model that integrates different actors such as State, private sector, NGO´s and civil society and aims to co-create permanent and sustainable water access solutions in the most vulnerable regions of the country. With “Unidos por el Agua” more than 600 families of isolated rural areas improved their quality of life accessing to safe drinking water.

Silk is a plant-based brand with a mission to conserve and restore the water that we all share and rely on. Silk is partnering with the National Geographic Society, the Bonneville Environmental Foundation, Take Part and Participant Media to support Change the Course—a multiyear effort to conserve fresh water and preserve the ecological health of the Colorado River Basin. Each time an individual signs the Change the Course pledge to conserve water, 1,000 gallons of water are restored to the Colorado River through projects supported by partners like Silk.