Une économie circulaire des emballages

Danone adopte un modèle circulaire dans l’ensemble de ses actions et les cycles de production, travaillant main dans la main avec des partenaires pour construire ensemble une économie circulaire des emballages.

Depuis quelques temps, un changement de paradigme est amorcé : le monde commence à opérer une transition économique, de l’économie linéaire à l’économie circulaire. Une approche circulaire de l’économie implique de dépasser le modèle du « prendre-fabriquer-jeter » en matière de production et de consommation, et d’aller vers des modèles qui utilisent les produits et les matériaux de façon continue, qui éliminent les déchets et la pollution  et qui régénèrent les systèmes naturels.Danone adopte un modèle circulaire,  en repensant l’utilisation de ses matériaux clés – le lait, le plastique, et l’eau – de façon cyclique, et en s’efforçant d’aligner ses actions et ses produits avec les principes de l’économie circulaire.

L'économie circulaire du plastique chez Danone

Adopter une approche circulaire autour des emballages est essentielle, particulièrement en ce qui concerne les plastiques. Les plastiques font aujourd’hui partie des matériaux les plus utiles développés par la science, connus comme étant les plus légers et fiables pour les emballages. Chez Danone, nos emballages en plastique jouent un rôle fondamental dans la qualité de nos produits, garantissant leurs bienfaits nutritionnels grâce à une conservation sûre et fiable. Depuis, le plastique est devenu un véritable enjeu au regard de l’environnement. Aujourd’hui, seulement 14% de tous les emballages en plastique produits dans le monde sont collectés pour être recyclés, dont seulement 10% sont effectivement recyclés. Et 72%– des emballages plastiques ne sont ni triés ni recyclés. Ainsi, de grandes quantités de plastique se déversent dans notre environnement naturel, et particulièrement dans nos océans.

En Novembre 2016, nous avons publié notre politique Emballage pour réaffirmer notre engagement à construire ensemble une économie circulaire de l’emballage en nous procurant des matériaux durables et en donnant une seconde vie à tous les plastiques.Depuis, nous avons repensé le design de nos produits en accord avec les principes de l’économie circulaire, investi dans des technologies avancées, et, dans un souci d’élimination des déchets de notre chaîne de production, nous avons amélioré nos systèmes de collecte et recyclage. Danone est également  devenu un partenaire majeur de la Fondation Ellen MacArthur, et de la Nouvelle Initiative Economique pour les Plastiques (New Plastics Economy Initiative).

Vers une économie 100% circulaire grâce à l'éco-conception

En achetant plus de contenu recyclé, nous pouvons aider à orienter la demande et créer des économies d’échelle pour les entreprises de recyclage, en faisant baisser les coûts et en stimulant l’approvisionnement en matériaux recyclés dans toute l’industrie. C’est pourquoi nous augmentons l’utilisation de matériaux recyclés dans nos emballages. Nous avons atteint 14% de PET recyclés dans notre division Eaux et visons 25% de PET recyclés d’ici 2020, et 33% d’ici 2025.

Nous avons aussi développé un outil d’éco-conception pour aider les concepteurs d’emballage à garantir que de moins en moins de matériaux sont utilisés lors de la production, et que de plus en plus de matériaux sont recyclés après consommation.

Investir dans les technologies disruptives et innovantes

Danone investit dans des technologies avancées et disruptives capables d’apporter  des changements radicaux en faveur de l’économie circulaire.

En 2017, Danone a signé un partenariat avec LOOP Industries, qui a développé un moyen de recycler de façon continue tous types de déchets PET, en un plastique pur et de qualité pour accueillir des produits alimentaires. Cette technique permet ainsi de simplifier les traitements des plastiques, le tri préalable des couleurs et types de matériaux n’étant plus nécéssaires.

Grâce à un autre partenariat avec Nestlé Waters et Origin materials, nous accélérons le développement d’emballages entièrement fabriqués à partir de biomatériaux. Nous entendons commercialiser la première bouteille à 95% de biomatériaux d’ici 2022, et nous partagerons la technologie et le processus de sa fabrication avec toute l’industrie, dans l’espoir de stimuler un changement à l’échelle globale.

Zéro plastique à enfouir dans les décharges

Au travail de conception du produit s’ajoute la garantie que nos sites de production suivent les principes de l’économie circulaire.

Dans notre politique Emballages, nous avons établi un objectif de suppression totale des plastiques à enfouir dans le sous-sol en matière de déchets industriels, d’ici 2020 dans les pays qui possèdent des systèmes de collecte développés, et d’ici 2025 pour tous nos sites de production dans le monde. Nous sommes très proches du but atteint, avec 88% des déchets plastiques détournés des sites d’enfouissement en 2017.

Renforcer les systèmes de collecte et de recyclage

Dans tous les pays où Danone est présent, nous cherchons à renforcer les schémas de collecte et de recyclage de façon à réduire les menaces sur l’environnement et  à stimuler la croissance inclusive.

Dans les pays où le recyclage est institutionnalisé, nous soutenons et investissons dans des solutions qui encouragent les acteurs du cycle desemballages à augmenter la collecte, le recyclage et le réemploi productif, tout en diminuant le coût du recyclage pris en charge par la société.

En France par exemple, nous avons été les premiers à lancer le concept de la Responsabilité élargie du producteur (REP), avec la fondation des Eco-emballages en 1992. Aujourd’hui, nous soutenons encore l’innovation sociale en matière de recyclage, grâce à notre partenariat avec Lemon-Aide France, qui utilise des récupérateurs automatiques de déchets afin de faciliter les démarches de  recyclage des consommateurs nomades.

Dans les pays où les systèmes de recyclage sont encore informels, nous travaillons avec les communautés et les gouvernements locaux pour améliorer les normes de collecte des déchets, et investir dans des infrastructures de recyclage. Danone et le Fonds pour l’Ecosystème de Danone ont investi dans des initiatives de recyclage inclusif dans 8 pays à ce jour, parmi lesquels le Brésil, le Ghana, et l’Indonésie.

En 2018, Danone s’est associée à la startup néerlandaise non lucrative Ocean Cleanup pour mener des recherches visant à développer des technologies évolutives avancées qui pourraient aider à supprimer les plastiques dans les océans.

Progresser grâce à nos marques

En 2018, evian est devenue la première marque internationale de Danone à avoirfixé un objectif 100% circularité d’ici 2025. Cela signifie que les bouteilles en plastique evian seront ainsi bientôt fabriquées à partir de matériaux 100% recyclés. evian veut atteindre cet objectif grâce à des partenariats novateurs qui permettront de redessiner ses emballages, d’accélérer les initiatives de recyclage, et de viser le degré zéro en matière de déchets plastiques. evian collabore également avec VICE Impact pour réaliser des documentaires éducatifs sur l’usage du plastique et ses déchets, afin de faire prendre conscience aux consommateurs de la nécessité d’un changement dans tout le système.

Dans le même ordre d’idée, la marque argentine de Danone Villavicencio a cherché à impliquer le public grâce à sa nouvelle bouteille Rebotella : la première bouteille 100% recyclable en Argentine, fabriquée à partir de 50% de matériaux recyclés. Les consommateurs ont un rôle crucial à jouer dans l’économie circulaire, en s’assurant que les emballages recyclables sont effectivement recyclés. En tant qu’étape vers l’implication des consommateurs, une campagne TV accompagnait le lancement de la bouteille Rebotella, avec pour vedette un acteur local populaire, et pour but la promotion de l’importance de la collecte de déchets et du recyclage.

Vers la fin de l’année 2017, Danone a lancé un nouveau modèle de bouteille pour sa marque « So Delicious » fabriquée à partir de bioplastique (bio-HPDE). Cette bouteille est réalisée à partir d’un minimum de 80% de plastique végétal fabriqué à partir de canne à sucre. Pour la marque, cela entraîne une réduction de la dépendance à l’égard des énergies fossiles.

Nous sommes conscients que le chemin vers l’économie circulaire requiert des expérimentations et un perfectionnement constant. Ce type d’engagement à l’échelle des marques est vital pour notre stratégie globale, car il nous aide à piloter des solutions qui nourrissent et façonnent nos engagements.