Notre modèle de croissance

BÂTIR UN MODÈLE DE CROISSANCE ÉQUILIBRÉ

Danone s’est fixé pour ambition de construire un modèle de croissance équilibré, rentable et durable.

La croissance, au cœur du modèle économique

Positionné sur les catégories les plus dynamiques du secteur, Danone bénéficie d’un leadership fort sur l’ensemble de ses marchés.

Danone s’appuie sur son portefeuille unique de marques fortes et compte parmi ses atouts une  capacité d’exécution solide en termes d’innovation, d’activation de ses marques ou de  développement de nouveaux canaux de distribution.

Générer une croissance rentable

Dans un environnement toujours plus volatil et complexe, Danone vise à renforcer son modèle de croissance grâce à une allocation disciplinée des ressources, des gains d’efficacité et une optimisation des coûts, tout en s’assurant de financer, de manière équilibrée, ses projets à court, moyen et long terme. L’Entreprise privilégie ainsi les opportunités de croissance stratégiques, créant de la valeur à long terme, plutôt que les allocations tactiques de court terme.

Lancement d’un programme d’efficacité : générer des économies pour alimenter la croissance

Dans cette perspective, Danone a notamment lancé un programme d’efficacité portant sur ses frais de vente, dépenses administratives et autres frais généraux : le programme Protein. Ce programme vise à générer un milliard d’euros d’efficacités d’ici à 2020 afin de renforcer la compétitivité de l’Entreprise. Ce programme consiste à améliorer durablement ses modes opératoires, à optimiser l’allocation de ses dépenses et à la rendre plus performante dans ses achats. Danone réinvestira une grande partie des efficacités réalisées dans la croissance, pour servir la mise en œuvre de sa stratégie et de sa mission.

Agir de manière responsable : poursuite du double projet économique et social avec B Corp

La collaboration avec l’organisme international à but non lucratif B Lab, en vue d’obtenir la certification B Corp représente une nouvelle étape importante dans la réalisation du double projet économique et social de Danone, exprimé par Antoine RIBOUD en 1972 dans son discours de Marseille.

Dans le cadre de cette démarche, source de création de valeur pour ses consommateurs et ses actionnaires, Danone transforme la manière dont sont conçus et produits les aliments et les boissons de ses marques phares en réduisant notamment le nombre d’ingrédients et en proposant de nouvelles offres sans OGM et bio.

L’Entreprise s’engage également à promouvoir une agriculture durable, à encourager l’économie circulaire, à économiser l’eau, à réduire ses déchets, à réduire son empreinte carbone, à assurer le bien-être animal et à s’investir dans la collectivité. 

Nouvelle approche de la gestion des ressources stratégiques 

Toujours dans le cadre de sa démarche d’entreprise engagée et responsable, Danone transforme la part amont de son activité (gestion de l’environnement, approvisionnement de ses matières premières et processus industriels et logistiques), pour piloter ses coûts mais aussi pour protéger la pérennité des cycles de matières premières clés et en faire un véritable levier de création de valeur

et de différenciation vis-à-vis de la concurrence.

Ainsi, l’un des axes stratégiques de Danone consiste en une nouvelle approche de la gestion de ses ressources stratégiques (le lait, l’eau et le plastique). Il s’agit pour l’entreprise de ressources essentielles ayant une incidence sur sa performance économique mais aussi environnementale et sociale. Les matières premières principales de Danone sont issues de la nature et doivent donc être protégées en créant de la valeur partagée, pour les écosystèmes et les communautés au centre desquels Danone opère. Celles-ci sont donc désormais gérées comme des cycles afin d’en assurer la pérennité, de limiter leur volatilité et enfin d’en tirer un véritable avantage compétitif.

OBJECTIFS 2020

Dans le cadre de son plan de transformation visant à créer les conditions d’une croissance forte, rentable et durable, Danone s’est fixé pour ambition en 2020 de générer une croissance des ventes en données comparables comprise entre 4 % et 5 %, intégrant les dynamiques par Pôles suivantes :

• une croissance forte en données comparables supérieure à 5 % pour le Pôle EDP Noram, le Pôle Nutrition Spécialisée et le Pôle Eaux et ;

• une croissance en données comparables comprise entre 3 % et 4 % pour le Pôle EDP International.

Par ailleurs, Danone vise pour 2020 une marge opérationnelle courante supérieure à 16 % dont les principaux leviers sont :

• une progression structurelle de la marge de l’ensemble des Pôles, grâce à une discipline accrue dans l’allocation des ressources pour garantir une croissance rentable ;

• le programme d’efficacité Protein qui génèrera plus d’1 milliard d’euros d’économies d’ici 2020, dont un minimum de 300 millions d’euros sera alloué à la marge d’ici 2020 (100 millions d’euros

chaque année à partir de 2018) ;

• 300 millions de dollars de synergies générées au niveau de la marge opérationnelle courante en 2020 grâce à l’acquisition de WhiteWave.

Enfin, Danone continuera de se focaliser sur la progression de son free cash flow, qui permettra de se désendetter, avec l’objectif d’atteindre en 2020 un ratio d’endettement (Dette nette/Excédent brut d’exploitation) inférieur à 3x. Danone vise par ailleurs un ROIC (retour sur capitaux investis) d’environ 12 % pour 2020.