Yogurdrinas : un yaourt pour un sourire

En Argentine, la Fondation Danone met en œuvre des projets sociaux pour aider les communautés locales à accéder à une alimentation de qualité, notamment par le don de produits appartenant à des catégories saines et par la sensibilisation aux bonnes habitudes alimentaires.

C’est avec cette conviction que le Pôle Produits Laitiers et d’Origine Végétale de Danone Argentine, a créé le projet « Yogurdrinas : un yaourt pour un sourire », en partenariat avec l’ONG Joven Levantate, à Virrey del Pino, La Matanza. Ce projet vise à ce qu’un groupe de femmes sélectionnées, les « Yogurdrinas » (un jeu de mots avec « yogurt » (yaourt) et « madrina », soit « marraine » en espagnol), visitent des familles, leur distribuent du yaourt et les sensibilisent aux habitudes alimentaires saines.

COMMENT CE PROJET CONTRIBUE-T-IL AUX OBJECTIFS 2030 DE DANONE ?

En Argentine, une part importante des enfants grandit dans la pauvreté et n’a qu’un accès limité ou nul à des produits de qualité appartenant à des catégories saines, notamment les produits laitiers.

 

Toujours à la recherche de solutions globales et reproductibles développées par des équipes de travail pluridisciplinaires, Danone met en place des partenariats avec les secteurs public et privé et la société civile.

 

En Argentine, nous avons réalisé que les familles et les enfants avaient besoin d’être accompagnés sur le plan nutritionnel. C’est pourquoi la filiale de Danone s’est associée à l'ONG Joven Levántate dans le cadre du projet « Yogurdrinas ». L’objectif de ce projet est de sélectionner des Yogurdrinas qui fabriquent leurs propres yaourts pour un groupe de familles et d’enfants sélectionnés, grâce à un don de yaourt Danone et d’eau (1 pot de yaourt Danone = 7 pots de yaourt Yogurdrinas). Ces Yogurdrinas sont accompagnées par des salariés bénévoles de Danone, notamment des métiers de la sécurité et qualité des aliments et de la recherche et l’innovation, afin d’assurer le respect des normes de qualité de nos produits.

 

Danone travaille également avec l’Université ISalud pour effectuer le diagnostic et le suivi nutritionnel des enfants sélectionnés.

 

Danone et le Ministère du développement social argentin ont l’intention d’étendre ce projet à toute la province de Buenos Aires pour former davantage de Yogurdrinas à la nutrition infantile.

COMMENT CRÉE-T-IL DE LA VALEUR ?

Par ce projet, la Fondation Danone donne aux Yogurdrinas les moyens de devenir des acteurs dans leurs communautés, capables d’accompagner le changement dans les familles et dans les habitudes alimentaires des enfants.

 

Par leur travail, elles ont créé un réseau d’action efficace entre les familles et les autorités publiques, devenant ainsi des références sociales au sein de leurs communautés.

 

Plus de 1 300 personnes ont reçu des yaourts dans le cadre de ce projet et, avec le soutien du Ministère de l’éducation, 33 femmes ont suivi une formation de six mois en matière de garde d’enfants et ont obtenu un certificat. Des centaines de personnes ont également participé à des ateliers ou des formations sur les bonnes pratiques de fabrication, la garde d’enfants, l’alimentation équilibrée et l’accessibilité.

 

Vu le succès de ce projet, la Fondation Danone a étendu ces initiatives à des entreprises telles que Tupperware, afin d’offrir une solution sûre et écologique pour le transport du yaourt aux familles.