Performance - Rapport annuel 2019 - Danone

TROIS QUESTIONS À CÉCILE CABANIS

Quelle a été la performance de Danone en 2019 ?

2019 a été une année de forte progression sur la croissance rentable. Le chiffre d’affaires a augmenté de + 2,6 % en données comparables avec une contribution de l’ensemble de nos métiers. La marge opérationnelle courante a progressé pour la cinquième année consécutive, atteignant 15,2 %, avec une productivité et des économies records. Notre programme d’efficacité d’un milliard d’euros, « Protein », a produit cette année des résultats au-delà de nos attentes. Nous avons aussi profité des premières synergies de l’intégration de nos activités de Nutrition Spécialisée. Nous terminons le chapitre du plan « Danone 2020 » sur un bon bilan :  le bénéfice net par action (BNPA) courant a progressé de +50 % en cinq ans et le niveau de désendettement est en avance d’un an sur l’objectif initial - grâce à un cash-flow record et à une allocation très rigoureuse du capital. 

Dans le contexte du covid-19, quelles sont vos attentes pour 2020 et au-delà ?

Notre priorité absolue est d'assurer la sécurité de nos 100 000 salariés à travers le monde et de protéger nos écosystèmes pour continuer à proposer aux consommateurs leurs produits d’alimentation quotidiens. Nous anticipons pour le reste de l’année des conditions de marché volatiles et imprévisibles. Toutefois, nous avons confiance dans la résilience de notre modèle. En février, nous avons annoncé un plan d'investissement de 2 milliards d'euros dans les marques, l'agriculture, les emballages et la transformation digitale, afin de mettre l'action en faveur du climat encore plus au cœur de notre modèle de croissance. Nous sommes convaincus que, dans le monde post-covid 19, ces éléments auront encore plus d’importance.

En quoi Danone ouvre-t-elle la voie pour mieux associer performance financière et performance environnementale ?

Depuis plus de 10 ans, Danone est pionnière dans la lutte contre le réchauffement climatique. Nous sommes très fiers d’avoir atteint en 2019 le pic de nos émissions carbone, cinq ans avant la date annoncée, et d’être une des six entreprises au monde à avoir obtenu un « triple A » du CDP(1) en reconnaissance de notre action pour l’environnement. À partir de cette année, nous communiquerons un nouvel indicateur : l’évolution du BNPA courant ajusté du coût du carbone. C’est une étape importante pour commencer à mesurer les externalités associées à l’empreinte carbone et permettre aux investisseurs de prendre des décisions plus éclairées pour le long terme.

(1) CDP est une organisation caritative internationale à but non lucratif qui gère le système de notation mondial permettant aux investisseurs, aux entreprises, aux villes, aux États et aux régions de gérer leurs impacts environnementaux.

Citation de Cécile Cabanis, Executive Vice President, Chief Financial Officer, Technology et Data, Cycles et Procurement de Danone

Performance financière - Rapport annuel 2019 - Danone

25,3 Mds €

CHIFFRE D’AFFAIRES

15,21 %

MARGE OPÉRATIONNELLE COURANTE

3,85 €

BÉNÉFICE NET PAR ACTION (BNPA) COURANT

2,10 €

DIVIDENDE PAR ACTION PAYABLE EN NUMÉRAIRE

+ 2,6 %

CROISSANCE DU CHIFFRE D’AFFAIRES(1)

+ 76 pb(2)

CROISSANCE DU BÉNÉFICE NET PAR ACTION (BNPA) COURANT

+ 8,3 %

CROISSANCE DU BÉNÉFICE NET PAR ACTION (BNPA) COURANT

2,5 Mds €

FREE CASH-FLOW 

(1) En données publiées et comparables.

(2) Points de base, en données publiées.


PRODUITS LAITIERS ET D’ORIGINE VÉGÉTALE

Expander Icon Expander Icon

N°1

MONDIAL

Produits Laitiers Frais

Produits d’Origine Végétale

             (1) En % des ventes en 2019.

13,2 Mds€

DE VENTES TOTALES

TOP 3

DES MARQUES(1)

#1 Activia

#2 Danone

#3 International Delight


EAUX

Expander Icon Expander Icon

N°2

MONDIAL

Eaux conditionnées (en volume)

       (1) En % des ventes en 2019.

4,6 Mds€

DE VENTES TOTALES

TOP 3

DES MARQUES(1)

#1 AQUA

#2 Mizone

#3 evian®


NUTRITION SPÉCIALISÉE

Expander Icon Expander Icon

N°1

EUROPÉEN

Nutrition médicale

       (1) En % des ventes en 2019.

N°2

MONDIAL

Nutrition infantile

7,6 Mds€

DE VENTES TOTALES

TOP 3

DES MARQUES(1)

#1 Aptamil

#2 Nutrilon

#3 SGM


Performance extra-financière - Rapport annuel 2019 - Danone

En lien avec notre vision One Planet. One Health, nous avons défini neuf Objectifs 2030 alignés sur les Objectifs de Développement Durable 2030 des Nations Unies. Ces Objectifs Danone 2030 traduisent notre modèle d’Entreprise, notre modèle de marque et la place centrale que nous accordons à la confiance pour créer de la valeur durable sur le long terme. Ces neuf Objectifs structurent le cadre stratégique de l’Entreprise et les indicateurs clés de performance liés à chacun d’entre eux sont présentés dans la section suivante.

Notre reporting extra-financier est réalisé conformément à l’option “Core” des standards de la Global Reporting Initiative. Pour plus d’information sur notre reporting par rapport à ces standards, voir notre Table de concordance GRI 2019 (anglais)

En interne, la démarche Danone Way permet de mesurer, par une auto-évaluation annuelle, la performance et le niveau de maturité de nos entités au regard de nos engagements et priorités en matière de développement durable. Danone Way repose ainsi sur un référentiel de pratiques qui s’articule autour de nos Objectifs 2030. Pour plus d’informations sur les résultats 2019, voir nos Données Danone Way 2019 et le rapport d’assurance modérée de l’un des Commissaires Aux Comptes de Danone.


Notre contribution aux objectifs de développement durable de l'ONU - Rapport annuel 2019 - Danone

En 2018, nous avons défini nos Objectifs 2030 en ligne avec les Objectifs de Développement Durable définis par les Nations Unies à l’horizon 2030 (ODD), afin d'adopter un langage universellement compris. Lors de la définition de nos Objectifs 2030, nous avons hiérarchisé notre contribution aux Objectifs de Développement Durable (ODD) selon l'impact direct et indirect que nous avons sur les enjeux qu'ils soulèvent et nous avons sélectionné les cibles pertinentes relatives à ces ODD.

Nous nous engageons pleinement à respecter les Objectifs de Développement Durable, et ce selon la stratégie décrite à travers l’image ci-dessus :

 

  • ODD Axes stratégiques : Nous concentrons logiquement nos efforts sur les ODD sur lesquels les activités de l’Entreprise ont un impact direct. Ces ODD font écho à notre mission d’« apporter la santé par l’alimentation au plus grand nombre » et  aux produits des trois Pôles de l’Entreprise (Produits Laitiers et d’Origine Végétale, Eaux et Nutrition Spécialisée). Ces ODD sont également matériels au regard de notre secteur d’activité et à la manière dont nous sourcons, produisons, agissons et vendons nos aliments et nos boissons. Ainsi, les sept grands axes sélectionnés (Objectifs 2, 3, 6, 8, 12, 13 et 17) incarnent la mission stratégique de Danone.
  • ODD Engagements : cette sélection des objectifs envers lesquels Danone s’engage, et sur lesquels les activités de l’Entreprise ont un impact modéré, repose sur la matrice de matérialité (ci-dessous) de l’Entreprise, qui met en avant les questions de développement durable les plus importantes pour notre performance économique et pour nos parties prenantes. Ils reflètent également des principales initiatives soutenues par Danone ces dernières années.

 

Pour plus d’information sur notre contribution aux Objectifs de Développement Durable des Nations Unies, voir la section Contribution aux ODD de l’ONU.


Matérialité, risques et opportunités - Rapport annuel 2019 - Danone

Pour définir notre approche en matière de développement durable, nous nous appuyons sur la complémentarité des processus d’analyse de matérialité et de risques. Ces derniers nous permettent d’une part l’identification des enjeux pour nos opérations et sur notre chaîne de valeur et d’autre part les attentes de nos parties prenantes vis-à-vis de nos ambitions développement durable.

MATRICE DE MATERIALITÉ

Pour une activité responsable et durable, Danone s’attache à affiner sa stratégie en collaboration avec ses parties prenantes. En 2017, l’Entreprise a renouvelé sa matrice de matérialité, un outil clé dans l’élaboration d’une stratégie de responsabilité de l’entreprise. Il permet de définir des priorités en fonction de leur importance pour les parties prenantes internes et externes et selon leur impact sur les activités de Danone.

 

Les 41 enjeux clés identifiés en collaboration avec les parties prenantes sont présentés dans la matrice ci-dessous. Ces enjeux couvrent l’ensemble des aspects sociaux, sociétaux, environnementaux, économiques et de gouvernance. Ils ont fait l’objet d’évaluations afin de déterminer les facteurs de risque et d’opportunité pour Danone en matière de développement durable.

Le premier volet (bleu foncé) contient les 14 priorités matérielles absolues pour les parties prenantes externes et la réussite économique de Danone. Ces enjeux sont étroitement liés à l’évolution du modèle économique de l’entreprise. Ils sont au cœur de l’activation et de l’exécution de la vision One Planet. One Health de Danone.

 

Les résultats sont communiqués puis diffusés au sein de Danone dans le but de porter la vision One Planet. One Health à travers l’ensemble de ses activités. Ils seront également affinés pour répondre aux spécificités locales par le biais de consultations avec les parties prenantes concernées. La vocation essentielle de cette analyse de matérialité est donc de fournir les orientations qui permettront à Danone de mieux hiérarchiser ses priorités stratégiques à long terme, de mieux répondre aux attentes des parties prenantes et d’optimiser la mise en œuvre des engagements et des politiques pour une entreprise et une chaîne de valeur durables. En complément, cette analyse a également été utilisée dans le cadre du processus d'identification des risques de Danone (voir ci-dessous).

Pour plus d’informations concernant la méthodologie utilisée pour définir cette matrice, consulter notre rapport Matrice de Matérialité.

RISQUES ET OPPORTUNITÉS

PROCESSUS GLOBAL D’IDENTIFICATION ET DE GESTION DES RISQUES

Danone organise son système d’identification et de gestion de ses risques selon deux processus complémentaires :

 

  • identification et gestion des risques stratégiques et coordination de la cartographie et du suivi de l’ensemble de l’univers des risques sous la responsabilité de la Direction du Planning Stratégique ;
  • identification et gestion des risques opérationnels, sous la responsabilité et le suivi de la Direction Contrôle Interne.

 

Une revue d’ensemble des risques les plus significatifs est présentée deux fois par an par le Directeur du Planning Stratégique au Président-Directeur Général de Danone, ainsi qu’au Directeur Général Finances. Une cartographie des risques majeurs de Danone et les plans d’atténuation de ces derniers y sont revus et évalués. Ces travaux servent de base aux présentations faites au Comité Exécutif de Danone ainsi qu’au Comité d’Audit.

 

Par ailleurs, en plus des deux processus décrits ci-dessus, certaines directions ont également mis en place des procédures et initiatives spécifiques (formation, prévention et protection des risques…) contribuant à l'identification, à l'analyse et à l’atténuation des risques de Danone.

 

Pour en savoir plus sur les processus d’identification et de gestion des risques et la gouvernance de Danone, voir sections 2.6 et 2.7 du Document d’Enregistrement Universel 2019 de Danone.

FOCUS SUR L’ÉVALUATION DES RISQUES & OPPORTUNITÉS EN MATIERE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE DANONE

Parmi les autres processus d’évaluation des risques existants, Danone a réalisé en 2018 une cartographie des risques et opportunités en matière de développement durable au terme d’une collaboration entre la Direction Sustainability Integration et la Direction de la Stratégie et des Risques.

 

Pour définir ses risques, Danone a mis en place la méthodologie suivante en quatre étapes :

  • identification des risques grâce à un travail de recherche sur les risques influant sur les activités de Danone, sur sa chaîne de valeur et plusieurs horizons temporels (court, moyen, long termes) ;
  • évaluation avec les experts de Danone des principaux risques identifiés au regard des activités de l’Entreprise, de leur probabilité d’occurrence et de leurs potentiels impacts sur ses parties prenantes (salariés, actionnaires, partenaires commerciaux et communautés) et sur les résultats de l’Entreprise ;
  • consolidation et identification des 13 principaux risques développement durable ;
  • validation de la liste finale des risques par trois instances de gouvernance : le Comité Sustainability Integration, le Comité de Responsabilité Sociale et le Comité d’Audit.

 

La matrice ci-après montre l’articulation entre nos 14 priorités matérielles (axe horizontal) et les 13 thèmes prioritaires issus de notre analyse de risques (axe vertical). En complément de ces 13 thèmes, Danone a également identifié la lutte contre le changement climatique comme un sujet transverse majeur aux thèmes environnementaux.

Pour plus d’information concernant les résultats de cette analyse de risques en matière de développement durable, voir la section 5.1 de notre Document d’Enregistrement Universel 2019.