Danone se met à l'heure du Brésil !

Danone met ses réseaux sociaux à l’heure brésilienne à l’occasion de la finale de La Danone Nations Cup à São Paulo. Toute la semaine, Facebook, Twitter, LinkedIn et les medias internes traiteront de la présence de Danone au Brésil. Découvrez notre infographie dédiée !

EN SAVOIR PLUS
Victoire du Japon à la Danone Nations Cup

La Danone Nations Cup s'est achevée au Brésil hier avec une victoire de l'équipe du Japon après un grand match face au Paraguay !

EN SAVOIR PLUS

ACTUALITÉS

Les 2 vaches se lancent sur vos écrans... Découvrez-les en BD et faites votre selfie avec Pipelette et Savante : c'est l'occasion d'en apprendre plus sur ces produits laitiers bio !

EN SAVOIR PLUS
Danone acquiert une participation additionnelle de 21,75% du capital de Centrale Laitière (Maroc)

Danone va acquérir auprès de la SNI une participation additionnelle de 21,75% du capital de Centrale Laitière (Maroc) pour un montant de 278 millions d’euros.

EN SAVOIR PLUS
Danone et Mengniu étendent leur alliance stratégique à la catégorie des laits infantiles en Chine

Danone va participer à une augmentation de capital réservée de Yashili, l’une des principales sociétés chinoises de lait infantile.

EN SAVOIR PLUS

ACTUALITÉS

Le dernier numéro de notre Lettre aux Actionnaires est en ligne, retrouvez les nouvelles informations pour les actionnaires ici

EN SAVOIR PLUS
Chiffre d’affaires du 3ème trimestre et des 9 premiers mois 2014

Croissance organique de +6,9% au troisième trimestre Des tendances solides dans l’ensemble du Groupe Objectifs 2014 confirmés

EN SAVOIR PLUS

Le directeur Nutrition à Danone Nutricia Research, Nicolas Gausserès, a expliqué à l'occasion du LH Forum comment Danone combinait croissance économique et santé publique

LIRE L'ARTICLE
PARTAGER
IMPRIMER A+ A-
Version : 50

De Pékin à Londres, de New York à São Paulo, de Moscou à Tokyo… Danone, aux mille réalités locales, vous propose 12 escales et 12 rencontres pour découvrir le Groupe. Douze rencontres avec des hommes et des femmes aux parcours variés, aux expériences vécues différentes, riches au sein de Danone. Bon voyage sur la planète Danone…

   Argentine

Retour à la carte

Programme Jaguar :
développer les jeunes talents

Juan Garcia M. Chef de groupe Vitalinea, Argentine
Juan Garcia M.
Chef de groupe Vitalinea, Argentine
  

Après mon diplôme, je suis entré directement chez Danone. Au bout de deux ans, j'ai bénéficié du programme Jaguar, ce qui m'a permis de partir en mission au Brésil pour six mois. Participer à une formation, c'est déjà une chance en soi, mais vivre une expérience internationale en décuple l'impact. J'ai bénéficié du soutien de mon tuteur en Argentine et de celui de mon tuteur du Brésil, qui m'a accueilli, intégré à une équipe projet et managé comme tous les autres membres de l'équipe. J'ai beaucoup appris de cette expérience, gagné des compétences en management et en ouverture d'esprit ! C'est un moment privilégié pour confronter nos bonnes pratiques et voir les résultats directement sur le terrain. Ce sont d'autres façons de penser et d'appréhender un marché et ses consommateurs. J'ai senti et vraiment vécu la volonté de rapprochement entre filiales au sein de l'Amérique Latine. Et j'en ai profité pour enrichir mon réseau professionnel interne. Surtout, une bonne nouvelle m'attendait à mon retour : j'ai été promu chef de groupe. Je suis convaincu que cette expérience à la fois professionnelle et personnelle y est pour beaucoup…

   Brésil

Retour à la carte

Un campus très innovant

Amanda C. Directrice Qualité, Brésil
Amanda C.
Directrice Qualité, Brésil
  

En 2013, j'ai participé au premier Danone Campus organisé au Brésil. Nous étions 300 managers de tous niveaux venus des quatre coins du monde. Nous étions réunis pendant une semaine dans un lieu unique, à São Roque. Nous avons pu suivre pas moins de 15 sessions de formation autour de thèmes très opérationnels : « la collaboration avec le client », « le numérique » ou encore « les bases de la négociation ». Et visiter l'exposition « Innovation sociétale et social business », très inspirante. Ce Campus Danone orienté sur l'innovation dans sa forme comme dans son contenu est une formidable occasion de faire le plein d'énergie, de s'imprégner de l'état d'esprit de conquête et de construction cher à Danone. Forts du savoir de chacun, nous sommes tous repartis motivés, responsabilisés, riches d'un nouveau réseau, d'un regard, d'outils qui faciliteront notre quotidien. Nous avons les bons contacts désormais, je suis sûre que cela me sera utile dans un avenir proche. Nous nous sentons grandis et armés pour affronter tous les challenges.

   Chine

Retour à la carte

Attirer les jeunes talents
qui veulent grandir

Kitty W. Responsable développement des ressources, Chine
Kitty W.
Responsable Développement
des ressources, Chine
  

Nos besoins en recrutement au regard de notre croissance sont très importants. Mais avec le dynamisme de l'économie chinoise, d'autres entreprises vivent la même situation ! Attirer puis fidéliser nos jeunes talents est clairement notre priorité. Nous misons beaucoup sur « l'employer branding ». Et nous allons « à la source » auprès des meilleures universités du pays pour les rencontrer et les convaincre. Par exemple nous valorisons la culture de Danone, celle du management de proximité et de la responsabilisation. Nous pouvons raconter que là où nous sommes, en Chine comme au Mexique, en Indonésie, au Brésil…, nous n'imposons jamais un management par les expatriés. Les jeunes chinois y sont très sensibles parce qu'ils veulent travailler dans un contexte international et avoir des responsabilités. Ils veulent pouvoir se projeter, être dans la perspective d'apprendre, de faire "carrière" et d'obtenir des postes de management intéressants. Ce qui correspond bien à Danone où le brassage multiculturel fait partie de notre conception d'un leadership qui gagne. Nous prolongeons ces rencontres sur les sites Internet des universités ainsi que sur leurs réseaux sociaux pour leur proposer des expériences originales autour de challenges, comme des courses ou des concours de photo. Le jeu fait partie de la culture chinoise. Ces initiatives ont fait de Danone l'une des 3 meilleures entreprises reconnues pour l'apprentissage et le développement en Chine.

   égypte

Retour à la carte

Trouver de nouveaux business
modèles pour les marchés émergents

Hebatallah H. Responsable des Affaires Publiques, Égypte
Hebatallah H.
Responsable des Affaires Publiques, Égypte
  

Avec le Fonds Danone pour l'Ecosystème et des partenaires de la société civile, nous mettons en œuvre deux projets stratégiques pour Danone Egypte. L'un, « Milk Collection Communities », concerne le lait, et est mené avec l'ONG CARE afin de soutenir les petits producteurs de lait qui n'ont pas les moyens de se développer. Nous imaginons avec eux les moyens de se professionnaliser davantage sur différents aspects de leur activité. L'idée est d'ouvrir ou de remettre en service des centres de collecte de lait qui offrent des services clés pour améliorer leur productivité (analyse du lait, stockage, réfrigération, etc.). En parallèle, des formations aux bonnes pratiques d'élevage (hygiène, fourrage, etc.) sont dispensées, en impliquant particulièrement les femmes. Le but est d'organiser une chaîne d'approvisionnement efficace en quantité et en qualité pour Danone et de soutenir ces communautés d'éleveurs.

Le second projet, appelé « Omda-Sahteen » et mené avec l'ONG Ashoka Monde Arabe, s'appuie sur deux piliers. Le premier volet consiste à créer un réseau de microdistribution en améliorant les connaissances en gestion des entrepreneurs locaux dynamiques, appelés « omda », afin qu'ils puissent pérenniser leur activité et, de ce fait, recruter localement une force de vente et investir dans des équipements. Une partie de leurs profits est ensuite utilisée pour former et employer des « sahteen », ambassadrices santé et nutrition, dans ces régions défavorisées. Ce projet a donc un double objectif : accroître l'accessibilité de produits sains pour les populations vivant en zone rurale tout en dynamisant l'emploi localement ; et sensibiliser, dans le même temps, ces communautés en les impliquant dans le relais de messages sur les enjeux d'une nutrition saine et équilibrée.

   États-unis

Retour à la carte

Programme Respect :
des fournisseurs à l'ADN vert

June W. Analyste Achats Danone
June W.
Analyste Achats, États-Unis
  

Entre 2008 et 2012, le Groupe à réduit ses émissions de CO2 de 35 % : le souci constant de réduire l'impact environnemental de son activité est totalement intégré à la stratégie de Danone. Il est également très présent dans les mentalités américaines. Depuis 2005, à travers le programme Respect, le Groupe a ainsi mis en place des outils pour étendre ses objectifs de réduction à l'ensemble de sa supply chain : des clauses ont été inscrites aux contrats signés avec nos fournisseurs pour s'assurer qu'ils respectent nos « Principes de développement durable sociaux, environnementaux et éthiques ». Notre plateforme collaborative Sedex, qui permet d'échanger des données sécurisées sur les performances RSE de chacun, est un autre levier important. Par exemple, si des performances baissent et que des fournisseurs à risque sont identifiés, un audit externe est réalisé afin de les aider à mettre en place un plan d'action adapté. Aux États-Unis, être membre de Sedex est une condition sine qua non intégrée aux contrats et aucun de nos fournisseurs n'est considéré comme « à haut risque ». De plus, tous nos transporteurs font partie d'un programme fédéral de logistique qui les incite à contrôler leurs émissions de CO2 par exemple. Désormais, les préoccupations environnementales sont entrées dans les mœurs et les entreprises américaines sont déjà très sensibilisées et soumises à des réglementations strictes depuis des années. Chaque partie apporte sa pierre à l'édifice.

   France

Retour à la carte

La diversité serait-elle
une question d'audace ?

Alexandra Z - Directeur du développement du Business
Alexandra Z.
Directeur du Développement du Business,
France
  

J'ai tout de suite eu envie de participer au programme EVE, qui incite les femmes de Danone et d'autres entreprises à… oser être soi ! Et ainsi percer ce « plafond de verre » qui nous freine parfois dans notre développement et que nous contribuons à construire par manque d'audace ou de confiance en nous. Ce programme nous éveille sur des sujets parfois tabous et souvent tus en entreprise. On se sent davantage prête à être actrice du changement et à… oser. C'est ce que j'ai ressenti après avoir participé au séminaire EVE sur le leadership au féminin à Évian. Nous étions 320 hommes et femmes d'entreprises différentes réunis par l'envie de s'ouvrir aux autres et de mieux comprendre les enjeux du management de la mixité. Alternant plénières et ateliers, ce séminaire nous fait réfléchir sur ce que nous souhaitons à titre individuel, à mieux le formuler et à mieux l'exprimer… Une expérience aussi enrichissante que stimulante dans un endroit magique. Curieuse de ce type d'expériences, j'ai voulu participer au programme Octave, où, cette fois-ci, nous étions 120 juniors et seniors issus de cinq entreprises. Un dialogue essentiel pour s'inspirer les uns les autres en prenant en compte ce que peut apporter la complémentarité entre générations.

   Indonésie

Retour à la carte

Programme WISE : 31 sites sous
le signe de la sécurité

Aloysius Eko P. Directeur Sécurité & Environnement, Indonésie
Aloysius Eko P.
Directeur Sécurité & Environnement, Indonésie
  

Le programme WISE, qui a pour but de développer une véritable culture de la sécurité au sein des différents sites Danone depuis 2004, est déployé chez Aqua en Indonésie depuis plus de cinq ans. Cette culture de la sécurité se traduit concrètement au sein des usines par de multiples actions : des normes de sécurité assorties d'indicateurs de suivi sont diffusées et affichées, des programmes de formation pour que chacun adopte les bons gestes sont organisés par des professionnels de la sécurité ainsi que par les managers, dont je fais partie, afin que chacun s'implique toujours plus sur cette problématique fondamentale. Les collaborateurs d'Aqua ne sont pas les seuls à bénéficier de cette démarche : nos transporteurs externes ont par exemple suivi une formation sur les dangers de la conduite et des programmes connexes ont été dispensés aux membres de la famille des employés. Enfin, dans chaque site, un référent sécurité a été nommé pour assister et conseiller mais aussi auditer, ce qui permet de mesurer régulièrement les progrès de chaque entité et de corriger si besoin pour avancer.

   Japon

Retour à la carte

Danoners World Cup

Sasaki R. Acheteur Raws, Japon
Sasaki R.
Acheteur Raws, Japon
  

La Danoners World Cup est considérée comme « notre » Coupe du monde de football. Plus de 60 pays se mobilisent ! Et l'impact auprès des participants de Danone est au moins aussi fort. Et, en 2012, c'était bien plus encore. Nous étions tous encore sous le choc des événements de mars 2011 à Fukushima. Quand Danone a annoncé son choix d'organiser la finale à Tokyo, pour nous c'était… indescriptible. La finale allait se tenir pour la première fois en Asie, au Japon ! Le groupe a vraiment voulu exprimer sa solidarité et sa proximité de cœur avec tous les salariés japonais. Nous avons tous pris cela comme un symbole très fort, un signe stimulant pour continuer à avancer et à construire, parfois reconstruire… Nous avons accueilli tous les participants nationaux de chaque pays (1 000 personnes) pour cette finale, organisé les trois tournois : masculin, féminin et mixte. Nous nous sommes retrouvés autour d'une passion commune – le foot – pour partager nos valeurs, je pense même un peu plus : pour les vivre. Cette parenthèse sportive a créé un moment d'une rare intensité et d'une grande émotion.

   mexique

Retour à la carte

Dan'Cares :
Une couverture santé pour tous

Daniel
Daniel Axel V.
Ouvrier à l'usine de Toluca, Bonafont Mexique
  

Je travaille dans l'usine Bonafont de Toluca, c'est grâce à cet emploi que je bénéficie depuis un an d'une couverture santé. Je suis en effet couvert par un programme mis en place par Danone qui me donne accès à une protection de santé pour les soins fondamentaux tels que l'hospitalisation, la chirurgie, les consultations médicales de base et les dépenses de pharmacie. C'est la première fois que je peux bénéficier d'un tel programme. Il n'existe pas de service équivalent dans les entreprises mexicaines dans lesquelles j'ai travaillé précédemment. Aujourd'hui, je n'ai plus peur de tomber malade et je me sens plus serein pour fonder une famille. Ce programme fait vraiment la différence car, dans mon pays, l'accès aux soins de santé est très précaire. On peut attendre parfois des mois avant d'avoir un rendez-vous chez le médecin. Je ne suis pas le seul à être soulagé de bénéficier de ce programme, j'ai pu en voir les bénéfices très concrets chez des collègues qui en ont eu besoin pour se soigner. C'est sécurisant et cela crée un vrai lien avec l'entreprise.

   Pologne

Retour à la carte

améliorer les conditions de travail
de tous les employés, quel que soit leur statut

Jacek W. Responsable Logistique Usine, Pologne
Jacek W.
Responsable Logistique Usine, Pologne
  

Sur le site de Bierun, où est situé le département co-packing, nous ajoutons aux packagings habituels des objets promotionnels, comme des figurines pour Danino, les pots pour enfants. Cela nous oblige à réagir vite et à être flexibles. Nos équipes doivent pouvoir gérer des variations de volumes importantes. Pour y faire face, en 2012, nous avons revu notre organisation du travail dans un triple objectif : améliorer la sécurité, l'ergonomie des outils de production et la gestion du temps (notamment la répartition des temps de travail). Tous nos salariés sont des travailleurs temporaires, la moitié travaillant à temps partiel. Ils sont fidélisés dans le cadre d'un accord avec une société d'interim ; nous leur demandons plus de flexibilité et, de notre côté, nous leur offrons plus de stabilité. Tous les ouvriers sont intéressés aux résultats grâce à une prime de productivité mensuelle et leur emploi du temps s'organise douze semaines en amont. Ils sont rattachés à des équipes, ce qui leur permet de créer des liens et, pour nos chefs d'équipe, de gagner en efficacité. Tous les salariés peuvent également participer à toutes les manifestations organisées pour les familles, comme le grand pique-nique organisé dans le stade national de Varsovie, ou bien la finale de la Danone Nations Cup, ou encore l'Académie du Yaourt qui aura lieu bientôt. La souplesse, l'implication de tous, la flexibilité et l'écoute sont clés dans notre réussite. Et ça marche !

   Royaume-Uni

Retour à la carte

Danone
« A great place to work »

Charline B. Directrice des Ressources Humaines, Royaume-Uni
Charline B.
Directrice des Ressources Humaines, Royaume-Uni
  

Au Royaume-Uni, nous avons depuis longtemps l'ambition de faire de Danone une « Great Place to Work and Grow » et travaillons donc avec l'Institut Best Place to Work depuis plus de 7 ans. Cet institut international vise à identifier et récompenser les entreprises « où il fait bon travailler » dans l'optique, plus largement, de faire progresser les standards et pratiques à l'échelle internationale. Participer à cette enquête annuelle permet de mesurer notre performance en termes de crédibilité, équité, respect, solidarité et responsabilité sociale. Cela guide notre plan d'action et nos priorités, et aide à faire connaître Danone comme employeur de choix. Nous sommes fiers d'avoir aujourd'hui trois de nos entreprises au Royaume-Uni récompensées comme « Best Places to Work » (Danone Waters UK & Ireland, Danone Baby et Danone Dairy UK). Nous sommes également cités parmi les vingt-cinq plus grandes sociétés multinationales qui sont considérées comme les « Best Workplaces » en Europe. C'est aussi une belle récompense pour nos actions de formation et de collaboration entre nos filiales.

   Russie

Retour à la carte

Un Campus d'intégration
pour 16 000 nouveaux salariés

Svetlana A. Chef de marque, Russie
Svetlana A.
Chef de marque, Russie
  

Je travaillais chez Unimilk depuis un an lors du rachat par Danone. J'ai d'emblée été ravie de rejoindre une entreprise ambitieuse qui a tout de suite mis en place les moyens d'intégrer de manière très efficace les équipes des deux entreprises grâce à de nombreux programmes de formation. Dès la première année, nous avons pu participer à un campus d'intégration à Saint-Pétersbourg, qui a duré 25 jours. En plus de compétences techniques, l'objectif était de nous transmettre la culture Danone, cet état d'esprit d'entrepreneurs toujours prêts à rebondir, de nous montrer comment nous pouvions faire face aux situations difficiles, dans un grand pays comme le nôtre, avec agilité et pragmatisme. Nous savions qu'il nous fallait relever les défis, continuer à innover sur nos marques comme sur celles de Danone. Je me suis reconnue dans les valeurs de proximité, d'engagement et d'humanisme que prône le Groupe. On nous a réellement donné le temps de nous approprier les spécificités de l'entreprise, on a été écouté sur tout ce qui avait fait la force d'Unimilk en Russie, ce qui a rendu la transition d'autant plus facile. Aujourd'hui, je me sens 100 % Danoner.

uploads/tx_bidanonemultipleblockcontent/FONDAMENTAUX_RH.jpg

uploads/tx_bidanonemultipleblockcontent/gouvernance_d_entreprise_01.png

uploads/tx_bidanonemultipleblockcontent/danone_en_bref_FR_01.png