Dannon : Sponsor officiel

The Dannon Company a annoncé qu'à partir de 2015, il sera le sponsor officiel de la Ligue Nationale de Football. En parrainant l'un des sports professionnels les plus appréciés des américains, Dannon renforce son engagement à apporter la santé par l'alimentation au plus grand nombre.

EN SAVOIR PLUS
20 prix RSE pour la marque AQUA

Aqua a reçu un total de 20 prix, remis par le "Coordinating Ministry of Welfare and Corporate Forum for Community Development" (CFCD) à Jakarta, en reconnaissance de ces initiatives environnementales et sociales mises en place au siège de la marque et dans ses usines.

EN SAVOIR PLUS
Résultats du premier semestre 2014

Croissance du chiffre d’affaires net de + 2,2% en données comparables au premier semestre et de +2,3% en données comparables au deuxième trimestre 2014... Lisez notre communiqué de presse ici...

EN SAVOIR PLUS

“C'est l'une de mes plus belles expériences avec Danone": Éric Ipavec,  nouveau Directeur Général de la Grameen Danone Foods

LIRE L'ARTICLE
Danone s’associe avec Brookside, leader des Produits Laitiers en Afrique de l’Est

Danone et Brookside annoncent aujourd’hui avoir signé un accord permettant à Danoned’acquérir 40% du capital de la holding de Brookside.

EN SAVOIR PLUS
Bonafont lance “Gotta”

“Gotta by Bonafont” célèbre la beauté de l’eau, dans sa forme la plus parfaite: en goutte d’eau. Ce nouveau distributeur d’eau innovant a été lancé le 15 juillet au Mexique.

EN SAVOIR PLUS

ACTUALITÉS

Retrouvez les présentations et le communiqué de presse de l'Assemblée Générale des Actionnaires ici

EN SAVOIR PLUS

ACTUALITÉS

Danone annonce le projet de fermeture des usines de Casale Cremasco (Italie), de Hagenow (Allemagne) et de Budapest (Hongrie)

EN SAVOIR PLUS
PARTAGER
IMPRIMER A+ A-
Version : 50

Une chaîne d'alimentation durable

Dès 1972,
Antoine Riboud soulignait
que les entreprises modifient
peu à peu l’équilibre de la planète.

UNE POSITION VISIONNAIRE : AUJOURD’HUI, LES ENJEUX
ENVIRONNEMENTAUX SONT
PLUS QUE JAMAIS AU
CŒUR DE LA MISSION
DE DANONE

Antoine
Riboud

POUR DANONE, UNE ALIMENTATION
SAINE DéBUTE PAR UNE NATURE EN
BONNE SANTé.

Danone s'est doté en 1996 d’une Charte de l’Environnement et s’est fixé en 2000 des objectifs ainsi qu’un plan de marche à 10 ans. En 2008, le groupe accélère en se fixant l’objectif de réduire de 30% en cinq ans l’intensité des émissions de gaz à effet de serre sur son périmètre de responsabilité directe, objectif qui a été dépassé fin 2012.

Danone a identifié quatre domaines essentiels autour desquels il structure aujourd’hui ses enagements pour 2020 : le climat, l’eau, les emballages et l’agriculture.

> Découvrez Nature 2020 en vidéo

> Nature 2020 : Tableau de bord des engagements du groupe

Nature 2020: Tableau de bord
  • 1Lutter contre
    le changement
    climatique
  • 2Protéger
    les ressources
    en eau
  • 3Transformer
    les déchets
    en ressources
  • 4Promouvoir
    une agriculture
    durable

En savoir plus sur les enjeux environnementaux

Fermer

les enjeux environnementaux

L'enjeu est donc de concilier les défis liés à la sécurité alimentaire et la préservation des ressources et des cycles naturels, en prenant en compte la diversité des besoins et des situations propres aux pays.

DÉMOGRAPHIE, CHANGEMENTS D’HABITUDES ALIMENTAIRES ET PRESSION SUR LES RESSOURCES NATURELLES

La population mondiale ainsi que la demande alimentaire sont en forte croissance. D’ici 2050, la production alimentaire devra s’accroître de 70% pour répondre aux besoins de 9 milliards d’êtres humains et à l’évolution des pratiques de consommation des nouvelles économies en développement. La pression exercée sur les ressources naturelles va s’accroître proportionnellement.

  • 7 Milliards Aujourd'hui
  • 9 Milliards en 2050

Population Mondiale

Des impacts croissants

  • • pollution et disparition des sols.
  • • pollution des cours d’eau et des nappes phréatiques.
  • • déforestation.
  • • émission de gaz à effets de serre.
  • • production croissante de déchets.
  • • érosion de la biodiversité.

LE RÔLE
DE L’AGROALIMENTAIRE

L’économie mondiale est en train de passer d’une période d’abondance à une période de raréfaction des ressources, ce qui à terme pèsera sur les coûts.

Ces grands défis environnementaux et de sécurité alimentaire sont au cœur des enjeux de Danone. La préservation des ressources et la gestion pérenne des matières premières stratégiques (notamment l’eau et le lait) constituent le socle essentiel du modèle durable de l’entreprise au sein de son écosystème.

UNE AGRICULTURE à réinventer

Bien que vitale pour l’Homme, l’agriculture serait responsable de :

  • 25% des gaz à effets de serre.
  • 70% de la consommation d’eau.
  • 40% de la pollution des nappes phréatiques.
  • 25% des gaz
    à effets de serre
  • 70% de la
    consommation
    d’eau
  • 40% de la pollution
    des nappes
    phréatiques

La production agricole est menacée par l’érosion de la biodiversité : elle pourrait chuter de 25% d’ici à 2050.

L’agriculture devra donc se réinventer pour faire face à ces défis. Il faudra produire plus avec moins d’intrants sur une surface agricole diminuée, tout en améliorant significativement les impacts des pratiques agricoles sur le climat, l'eau, les pollinisateurs et les sols.


LE CHANGEMENT CLIMATIQUE :
DES ÉCOSYSTÈMES MENACÉS

Le changement climatique qui touche la planète fragilise les écosystèmes dont les hommes dépendent. L’élevage est responsable de 18% des émissions à effet de serre de CO2 et la déforestation de 20%. La préservation des forêts et leur restauration sont des enjeux critiques. La pollution des ressources en eau accélère la disparition des écosystèmes naturels liés à l’eau, notamment des zones humides et des forêts.

  • 18% provient de
    l'élevage
  • 20% provient de la
    déforestation

émissions à effet de serre de CO2

1 lutter contre le changement climatique

Lucas

Ingénieur performance
industrielle

Depuis peu, Lucas, salarié de l’usine de Poços de Caldas au Brésil, a décidé de produire une énergie plus propre, provenant à 97% de sources renouvelables.

L’AMBITION DE DANONE EST DE RÉDUIRE SON EMPREINTE CARBONE AU-DELÀ DE 50%* D’ICI 2020, STABILISER LES ÉMISSIONS TOUT EN POURSUIVANT LA CROISSANCE DES VENTES (*depuis 2007, en intensité et sur son périmètre de responsabilité directe : périmètre total hors amont agricole).

En savoir plus sur la lutte contre le changement climatique

Fermer

Lutter contre le changement climatique

RÉDUIRE L’EMPREINTE CARBONE DE DANONE

Mieux mesurer

Danone mesure son empreinte carbone sur la totalité du cycle de vie des produits et dans toutes les filiales du groupe grâce à l’outil de mesure Danprint déployé depuis 2008 grâce à une solution innovante, co-développée avec l’éditeur de logiciel SAP.

Réduire en continu

Après avoir réduit ses émissions de 37,4% depuis 2007, et après avoir réussi à « découpler » ses émissions de carbone et la croissance de ses volumes (émissions de CO2 en quasi stabilité depuis 2007), l’ambition de Danone est de porter cette réduction au-delà de 50% d’ici 2020, afin de stabiliser les émissions tout en poursuivant la croissance des ventes.


AIDER LA NATURE

En 2011

Danone a créé le Fonds Livelihoods. Aujourd’hui, 9 autres entreprises l’ont rejoint. Le fonds investit dans de grands projets de restauration d’écosystème naturels. Ces projets contribuent à lutter contre le changement climatique en séquestrant d’importants volumes de carbone.

Objectif cible : 7 millions de tonnes de carbone stockées en 20 ans, pour un investissement minimum de 30 millions d’euros.

En Afrique, en Asie et en Amérique Latine, le Fonds Livelihoods a déjà contribué à la plantation de plus de 100 millions d’arbres.

  • 7 millions
    de tonnes
    de carbone
    stockées
    en 20 ans
  • 30 millions
    d’euros
    d’investissement
    minimum
  • 100 millions
    d’arbres
    plantés

Sur la période 2008-2012

Evian a réduit son intensité carbone de 40%.

A partir de 2013

Evian a décidé de se recentrer sur le Fonds Livelihoods, dont les projets sont soutenus par la marque depuis 2008, en y renforçant durablement sa participation. La montée en puissance de ces projets permettra de compenser progressivement les émissions de la marque Evian, et aboutira ainsi à la compensation totale à partir de 2020.

> www.livelihoods.eu

Evian LIVELIHOODS

éliminer la déforestation

Conscient de l'importance critique de la préservation des forêts pour la planète et de la nécessité d'une action concertée avec toutes les parties impliquées, le groupe Danone s'est engagé dans une politique dédiée à cette cause visant l'élimination des pratiques de déforestation de sa chaîne d'approvisionnement.

> En savoir plus sur l’empreinte forêt


LE GROUPE SOUTIENT LE DÉVELOPPEMENT DES ÉNERGIES RENOUVELABLES

Au Brésil, dans l’usine de Poços de Caldas, une chaudière biomasse a été mise en route au mois d’août 2011, permettant ainsi de remplacer le fuel lourd utilisé pour la production de chaleur. Ce projet repose sur l’utilisation d’une biomasse disponible en grande quantité et renouvelable. Il utilise seulement des ressources naturelles « bois énergie » bénéficiant d’une certification durable et évite l'émission de 18 000 tonnes de CO2 chaque année. Grâce à l'utilisation de biomasse, l'énergie thermique utilisée par l'usine provient à 97% de sources renouvelables.

Un projet analogue a vu le jour en 2012 sur le site de production de Wexford en Irlande. 3,8 millions d’euros ont été investis dans une chaudière à bois.

Les effets concrets :

  • 9500 tonnes de CO2 en moins par an.
  • 750 000 € en énergies fossiles économisés par an.
  • • le développement d’une filière bois, avec la création de 65 postes.

Autre initiative à noter : Danone s’est engagé dans le cadre du Consumer Goods Forum à ne plus acheter de réfrigérateurs sans réfrigérant naturel pour nos points de vente.

2 protéger les ressources en eau

Depuis quelques temps, MATEUSZ ne nettoie plus les machines de production à grandes eaux...

Les collaborateurs Danone ont réduit leur consommation d’eau de 5% en 2013 et de 46% depuis 2000.

Mateusz

OPÉRATEUR DE LIGNE D'EMBOUTEILLAGE
À L’USINE DE JELESNIA

En savoir plus sur la protection des ressources en eau

Fermer

protéger les ressources en eau

la gestion de l’eau

L’eau est une ressource précieuse, et parfois rare, qu’il faut utiliser en harmonie avec les écosystèmes et les communautés locales. C’est pourquoi Danone s’engage à préserver la qualité de cette indispensable ressource et à en adopter, au niveau local, un usage responsable afin de respecter son cycle naturel.


MESURER L’EMPREINTE
POUR PENSER “CYCLE DE L’EAU”

En 2012, Danone a poursuivi ses recherches en matière de mesure de l’empreinte en eau, notamment avec son partenaire Quantis, mais également en contribuant au développement des standards internationaux (ISO) et européens (Envifood protocol). Cette démarche a permis d'établir une méthodologie d’évaluation de l’empreinte eau consommée, prenant en compte les facteurs de stress hydrique, la « Water Footprint ».

Cet outil permettra d’identifier les zones de risques et les leviers de réduction des impacts du groupe sur l’ensemble de sa chaîne de valeur.


protéger les sources et respecter les cycles de la nature

Pour y parvenir, SPRING (Sustainable Protection and Resources managing) est un outil destiné à maîtriser la gestion de l’eau et déployé sur 100% des sites du pôle Eaux depuis 2008. Il fut développé en partenariat avec la convention RAMSAR (convention internationale de protection des zones humides des Nations Unies) et l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature).

Réduire la consommation
et les rejets

En 2013, l’intensité de la consommation d’eau liée au processus industriel du groupe a été réduite de 5%, et depuis 2000, de 46%. Le groupe se fixe pour nouvel objectif d'atteindre 60% à l’horizon 2020 et vise aussi à rejeter dans la nature des eaux usées de qualité adéquate pour les écosystèmes et les utilisateurs aval, grâce à la mise en place de standards internes exigeants (formalisés dans les « Danone Clean Water Guidelines »).

  • 5% de réduction
    en 2013
  • 46% de réduction
    depuis 2000

veiller sur les écosystèmes

Pour préserver sa source d’eau minérale naturelle, Danone veille à protéger et à restaurer les écosystèmes liés à l’eau dans les zones où le groupe est présent.

Par exemple, la marque Villavicencio protège sa réserve naturelle de 72 000 hectares, riche en biodiversité. Fort de cette expérience, elle poursuit son partenariat innovant avec l’ONG Banco de Bosques et a mis en oeuvre l’opération « Dejá tu Huella » (« Laisse ton empreinte »), qui propose aux consommateurs de participer à la création d’une nouvelle réserve naturelle.

deja tu huella

3 transformer les dÉchets en ressources

FRÉDÉRIC est tenace : avec ses équipes, il cherche un matériau de 3e génération... et ensemble ils le trouveront.

Réduire les emballages, favoriser les matériaux recyclés et miser sur les matériaux bio-sourcés innovants... une démarche qui mobilise les collaborateurs du groupe.

FRÉDÉRIC

directeur
danone research
packaging center

En savoir plus sur la transformation des déchets en ressources

Fermer

transformer les déchets en ressources

réduire les emballageS à la source

C’est la priorité numéro un partout où cela est possible. Il faut optimiser le poids de chaque emballage tout en préservant la qualité du produit et le service rendu au consommateur.

Plusieurs innovations techniques ont eu lieu dans ce sens, comme le retrait des cartons autour des yaourts vendus en packs ou la diminution du poids des bouteilles.


transformer leS déchetS en ressources

Les emballages, après consommation, peuvent redevenir une ressource utile. Afin d’éviter la mise en décharge, Danone travaille sur les méthodes de collecte et vise à développer une économie circulaire autour de trois axes :

  • • renforcer l’innovation sur les matériaux et le design des emballages, pour faciliter leur recyclage.
  • • utiliser plus de matériaux recyclés : aujourd’hui, un quart des emballages de Danone sont faits de matériaux recyclés. Malgré les défis liés au développement de la filière de recyclage du PET, l’ambition est d’atteindre 25% de PET recyclé d’ici à 2020.
  • • inventer et développer avec les autres les dispositifs de collecte partout dans le monde.

D’ici à 2020, Danone soutiendra les initiatives innovantes et socialement inclusives, dans au moins 10 pays prioritaires ciblés, afin de transformer les déchets en ressources là ou cela est le plus important.

Des matériaux d’emballage issus de ressouces durables

Conscient de l’importance majeure de la préservation des forêts, le groupe a pour objectif d’atteindre un approvisionnement provenant à 100% de papiers et cartons recyclés ou de forêts gérées de manière responsable en 2020 - et avant fin 2015 dans les zones à haut risque de déforestation.

Danone expérimente également les matières plastiques issues de biomasse (canne à sucre, déchets de canne à sucre et maïs) et les a développé sur 4 marques (Volvic, Actimel, Activia et Stonyfield) dans 7 pays.
D’autres initiatives sont en cours.

Ces initiatives montrent qu’il est possible de développer des matériaux innovants issus de ressources renouvelables.

À ce titre, Danone est membre fondateur de la Bioplastic Feedstock Alliance (BFA) avec le World Wildlife Fund (WWF) pour encourager le développement responsable des matières plastiques issues de biomasse.

Pour plus d'information :
> www.bioplasticfeedstockalliance.org

4 Promouvoir Une agriculture durable

Petula a changé beaucoup de choses dans son exploitation : elle s’inspire maintenant des meilleures pratiques du monde entier...

ENCOURAGER UNE AGRICULTURE PRODUCTRICE D’ALIMENTATION SAINE ET ÉQUILIBRÉE, QUI SOIT À LA FOIS COMPÉTITIVE, CRÉATRICE DE VALEUR ÉCONOMIQUE ET SOCIALE ET QUI RESPECTE LES ÉCOSYSTÈMES NATURELS.

Petula

Exploitante agricole

En savoir plus sur l’agriculture durable

Fermer

promouvoir une agriculture durable

des pratiques plus respectueuses de l’environnement

L’objectif :

Créer avec les parties prenantes locales une dynamique de changement vers des pratiques agricoles durables, encourageant le développement de modèles de production permettant de satisfaire à la fois les besoins alimentaires et la préservation des cycles naturels liés aux sols, au climat, à l’eau et à la biodiversité.

  • Dès 2002, Danone fonde la SAI (Sustainable Agriculture Initiative) qui regroupe aujourd’hui environ 50 acteurs de la filière agroalimentaire.
  • En 2012, Danone a développé en partenariat avec l’Université de Bern un outil d’évaluation de la durabilité des exploitations agricoles, qui a été testé en 2013 dans sept pays pilotes (en Europe, aux Amériques et en Asie).
  • • Un guide du changement vers l’agriculture durable a été produit en collaboration avec plus de 20 experts internationaux de terrain à destination des filiales et de leurs partenaires.

LE BIEN-ÊTRE ANIMAL

Un programme, initié par le Pôle Produits Laitiers Frais en 2012 et développé avec des scientifiques, des éleveurs et des ONG, rassemble les bonnes pratiques à appliquer dans une exploitation, pour garantir le bien-être animal.

Ce programme, développé en collaboration avec des scientifiques, des éleveurs et des organisations de protection du bien-être animal, est basé sur trois axes :

  • renforcer l’attention des exploitants au bien-être animal, en mettant à leur disposition les informations et les outils nécessaires y afférant ;
  • récompenser les bonnes pratiques de bien-être animal. Des exploitants réalisant des avancées liées au bien-être animal se verront récompensés par Danone selon plusieurs formes (un label, un prix…) ;
  • assurer un niveau élevé de bien-être animal tout en améliorant la production de lait. Danone prévoit, en collaboration avec des spécialistes de l'élevage, d'établir des plans d'actions dédiés à l'amélioration du bien-être animal et de la performance de l'exploitation.
BIODIVERSITÉ : PROTÉGER LES ÉCOSYSTÈMES LIÉS À L’AGRICULTURE

L’impact des activités de Danone sur la biodiversité est principalement lié à l’amont agricole. Les pratiques agricoles jouent un rôle essentiel sur l’érosion, la fertilité et l’humidité des sols, sur leur perte en matière organique mais aussi sur les habitats qui ont des fonctions essentielles de protection et de reproduction.


DANS LES TRENTE ANS À VENIR, NOTRE PLANÈTE COMPTERA DEUX MILLIARDS D'HUMAINS SUPPLÉMENTAIRES. FAIRE FACE À LA CROISSANCE RAPIDE DES BESOINS ALIMENTAIRES AVEC DES RESSOURCES NATURELLES LIMITÉES EST UN DES DÉFIS MAJEURS DE NOTRE ÉPOQUE. LES TERRES ARABLES, LE CLIMAT, L'EAU, LA BIODIVERSITÉ SERONT DES BIENS DE PLUS EN PLUS PRÉCIEUX POUR ASSURER L'AVENIR DES PROCHAINES GÉNÉRATIONS. IL NOUS FAUT DONC DÈS MAINTENANT APPRENDRE À PRODUIRE PLUS ET MIEUX AVEC MOINS.

EMMANUEL FABER,
Directeur Général délégué

uploads/tx_bidanonemultipleblockcontent/UNE_PRESENCE_INTERNATIONALE_01.jpg

uploads/tx_bidanonemultipleblockcontent/DES_PRODUITS_AU_SERVICE_DE_LA_SANTE_01.jpg

uploads/tx_bidanonemultipleblockcontent/DES_PRODUITS_POUR_TOUS_02.jpg